logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/12/2008

VERMEER


podcast



Jan VERMEER , dit VERMEER DE DELFT est un peintre hollandais du XVIIe
(1632 -1675)


Ce peintre est entouré malgré lui de mystère , il est l’un de ceux dont on sait le moins
Sa vie s'articulent autour de trois dates clés connues grâce aux documents civils de l'époque
.

En 1632>> Reynier et Digna Vermeer baptisent leur fils dans la Nouvelle Eglise de Delft,,( petite ville à mi-chemin entre Rotterdam et La Haye)

Vermeer grandit au sein du commerce familial. Son père, tisserand et hôtelier, sera son premier mécène grâce à son appartenance à la guilde de Saint-Luc en tant que marchand d'oeuvre d'arts.

medium_Vermeer_saint_praxedis.jpg
(Sainte Praxède)

Ces premiers tableaux dénotent l'intérêt porté à la peinture italienne, notamment vénitienne, ainsi qu'une certaine parenté avec les sujets d'histoire .
medium_591px-Vermeer_-_Diana_and_Her_Companions.jpg
(Diane et ses compagnes)

1653 >> âgé de vingt et un ans il se marie avec Catharina Bolnes
Quinze enfants naissent de leur mariage, dont quatre meurent en bas âge.


La même année, il est reçu à Anvers, à la Guilde de saint Luc (patron des peintres, pour ceux qui ne le sauraient pas), dont avait fait partie son père
medium_chez_l_entremetteuse.jpg
(L'entremetteuse)
medium_jeune_fille_endormie.jpg
(Une jeune fille assoupie)

Vermeer est surtout réputé pour son art de la perspective et pour sa capacité à dessiner les portraits et les personnages lorsqu'ils exercent seuls une activité
medium_femme_en_bleu.jpg
(La femme en bleu lisant une lettre)

Vermeer est également un symboliste de premier ordre.
Les tableaux présents au second plan de ces oeuvres représentent souvent des allégories (Éros triomphant par exemple) ou des cartes géographiques

medium_geographe.jpg
(Géographe)
medium_peseusede_perles.jpg
(La femme portant une balance)

Il est aussi le grand peintre des intérieurs et de la vie silencieuse des objets et des êtres
medium_vermeer2_l_art_et_lécriture.jpg
(Jeune femme écrivant une lettre)

1662>>Il est élu au syndic de la guilde de Saint Luc de Delft ( après 9 ans comme maître peintre)
medium_concert.jpg
(Le concert)

Son œuvre est placée à de nombreux carrefours de la création picturale de son époque
Ses tableaux sont envahis par la lumière. Bien que souvent cette dernière vienne de la gauche (généralement par une fenêtre), elle donne l’impression d’émaner du sujet lui-même
.

Vermeer réduit tout à l’essentiel.
medium_soldat_et_j_fille.jpg
(L’officier et la jeune fille riant)

1675>>Vermeer , est enterré dans la Vieille Église de Delft à l'âge de quarante-trois ans, laissant sa femme et ses onze enfants criblés de dettes
Pour payer le boulanger, sa veuve donna un ou deux tableaux (pour une bouchée de pain…)


On connaît l’acte de succession dressé après sa mort : très peu de ses tableaux y figurent.

Il acquiert de son vivant une notoriété certaine, sans pour autant faire figure de maître, et tomba assez rapidement dans l'oubli.

La vente Dissius, en 1696, disperse l’ensemble de l’œuvre
Après la Révolution française, plusieurs Vermeer se retrouvèrent à l’étranger


medium_delft.jpg
(La vue de Delft)

Ce n'est qu'à la fin du XIXème que Joseph Théophile Thoré, alias William Bürger, découvre la 'Vue de Delft.
Emerveillé, il consacre vingt ans de sa vie à rechercher la véritable identité de son auteur, et c'est grâce à sa ténacité que l'on a pu retrouver le reste des tableaux de Vermeer.
medium_denteliere.jpg
(La dentelière)
medium_astronome.2.jpg
(L'astronome)

En France, seul le musée du Louvre possède deux toiles du maître de Delft (la Dentellière et l'astronome)

Ces chefs-d' oeuvre ont inspiré les plus grands écrivains, parmi lesquels Proust et Hegel.

Marcel Proust disait de lui : “Il est une énigme dans une époque où rien ne lui ressemble ni ne l’explique.”
medium_earjeune_fille_à_la_perle.jpg
(La Jeune Fille à la Perle)

La célèbre peinture de Vermeer (La jeune fille à la perle) a inspiré à Tracy Chevalier un roman sur l'histoire du peintre et de la servante qui lui aurait servi de modèle,
Roman adapté au cinéma en 2004 par Peter Webber

Chantée par le chanteur français Pierre Bachelet l'oeuvre de Vermeer est mythifiée


La redécouverte de Vermeer et de son oeuvre ont donné au Maître de Delft sa place au Panthéon des grands maîtres de la peinture.
medium_la_laitiere.jpg
(La laitière)

la Laitière est également parmi les tableaux les plus connus .

C'est en dégustant mon petit pot de crème au chocolat , que j'ai eu envie de vous parler de Vermeer. Ce peintre , dont la maîtrise technique est étonnante et qui a su recueillir la vie du bout de ses pinceaux ...

Chanson :Pierre Bachelet "Elle est d'ailleurs"

Commentaires

Quelle douceur, que d'intimité dans ces tableaux. j'aime beaucoup et je possède qq reproductions que j'ai encadrées...un plaisir pour les yeux.



Bises
hélène

Écrit par : hélène | 08/12/2008

Coucou !
Il nous fait découvrir les modes de cette époque là et la façon de vivre , beaux tableaux . Bizous Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 08/12/2008

Bien sûr, j'ai dans mes cartons la jeune fille à la perle ... C'est superbe ! tu prends le relais de Bernard qui nous publiait de si belles peintures.. J'aime beaucoup... un gros mouchou des Landes. miche
Tu sais j'ai répondu à ton tag...

Écrit par : miche | 08/12/2008

Merci Miche ... mais je n'arrive même pas au petit doigt de pied de Bernard en ce qui concerne la peinture ....ah si ... je dis une bêtise ... je connais Avi ... Boiro ... et Dulux valentine et j'allais oublier Ripolin ... hihihihi

vi un gros muxus Miche
*Urga

Écrit par : Urga | 08/12/2008

Pas étonnant que tu lui offre un tableau à ton bout de chou...avec une maman aussi amateur de belles peinture, nulle doute qu'il fera des prodiges...propose lui aussi la peinture avec les pieds....c'est super à cet âge là de peindre avec son corps.

Écrit par : Anne Marie | 08/12/2008

Belles oeuvres d'une extraordinaire précision, qui nous donne l'illusion de véritables photographies d'époque !

Quant à ton pot de crème au chocolat, je vois que les publicistes (de la grande marque de produits laitiers...) ne t'ont pas traumatisée, à peine, quoi... lol

Amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 08/12/2008

C'est vraiment magnifique merci de la visite chez moi amitiés

Écrit par : mamita | 09/12/2008

C'est un peintre que j'aime beaucoup qui façonne par son art cette dimension humaine aux couleurs bien spécifiques de cette époque , excellent choix bise amitié

Écrit par : souvienstoi | 09/12/2008

Vermeer de Delft ...le peintre de la douceur ..
Ne nous sont parvenues que 37 toiles de sa main...
Et tout comme Rembrandt , il est mort dans la misère et le dénuement

" Le peintre le plus clair, les plus transparent qui soit au monde, et que l'on pourrait appeler le contemplateur de l'évidence "
Paul Claudel

Très belle note ...merci à toi ..

Écrit par : bernard | 09/12/2008

ces oeuvres sont magnifiques, j'aie du mal à les dérouler sur mon blog ! ça coince un peu!

kenavo

Écrit par : marie-thérèse | 09/12/2008

Bonjour Urga,

Je te rejoins avec les chœurs basques improvisés, où j’ai apprécié la photo des deux chanteurs debout sur une table. Pour le reste, la langue m’est inconnue. J’ai assisté à un concours de diction au Mexique, en pleine place publique, où un thème était sorti d’un chapeau par un candidat, qui avait 5 minutes pour se préparer, puis devait se livrer à une harangue sur ce thème. A la fois plaidoirie, sermon, mais jamais comme un conte, tout en maitrisant la langue espagnole ! Les spectateurs applaudissaient aux passages réussis.

Chez Nicole (Astrée), nous avons eu le privilège de voir les grues cendrées se poser sur le lac du Der, se saluer en trompétant, en revenant des pâtures dans les champs coupés de maïs.
J’en ai profité pour me documenter sur ces oiseaux, avec un DVD tourné par l’ornithologue de la région. Si ça t’intéresse, je te l’envoie en prêt.

Je ne sais pas s’il y a beaucoup de déchets non ramassés par chez toi ; ici, la situation s’est bien améliorée et il n’y a pratiquement plus de déchets sauvages et de canettes qui souillent les routes ; sauf le long de celle qui monte au Ventoux en été, où les cyclistes jettent leurs boissons énergisantes une fois qu’ils les ont vidées. Mais elles sont dans des emballages en plastique.
Il n’y a qu’un japonais ou un anglais pour se construire une maison en canettes. Comment les faire tenir ensemble, car l’aluminium ne se soude pas ?

Le téléthon a récolté 85 millions d’euro contre plus de 100 l’an dernier, si j’ai les bonnes informations. C’est réconfortant de savoir que nous sommes le seul pays d’Europe à nous mobiliser pour cette cause à ce point là, même si la crise a réduit les dons, comme il fallait s’y attendre.


Je termine avec Vermeer. Je ne savais pas qu’il était si pauvre, alors qu’il occupait un poste à la guilde de Saint-Luc. C’est souvent le lot des artistes. Sa maitrise de la lumière et des expressions le rend reconnaissable au premier coup d’œil.

Écrit par : Christian | 10/12/2008

Coucou Christian , contente de te lire ...Je te croyais partie .

Le "style bertsu " effectivement se retrouve dans toutes les sociétés ..l'avantage des langues vivantes ... finalement le slam c'est le bertsu des temps modernes ...mais j'aurai quand même bien voulu te voir avec un sombrero hihihi...

Pour le DVD ... c'est sympa ... mais donne moi les références , je le trouverai peut être à la médiathèque ... sinon je te dirais .Merci

Les déchets sont partout ...ramassés certes pour la plupart mais ... les belles plages d'Arcachon et du littoral regorgent de canettes et autres sachets plastiques laissés par les vacanciers ...dans la mer .... c'est la caverne d'Ali baba ...Certains n'ont pas encore l'automatisme de ramasser leurs poubelles et de les jeter chez eux (faut surtout pas salir la voiture ...)

Le téléthon ... encore une belle preuve de solidarité ... les Français ont montré encore une fois qu'ils se sentaient concernés ...Merci

Quand à Vermeer ,quelque part tu lui ressembles ...quand on vous a croisé .... on ne peut vous oublier


Bisous
*Urga ...

Écrit par : Urga | 10/12/2008

Très touchante ton histoire de poupée Bella sur mon blog Urga....tu me donnes une idée de note qui serait quelque chose comme 'comment passions nous commande au Père Noël'...Merci - Bisous AM

Écrit par : Anne Marie | 10/12/2008

la relecture et l'admiration des toiles de Vermeer m'a incité à parler de ...
En rapport avec un des tableaux ici exposés,
d'ailleurs....
je débute par une note plus mystérieuse que la tienne, si limpide, si explicite sur le peintre de la lumière et de la transparence, Fanfan du Fatras

Écrit par : framboisine | 10/12/2008

Magnifique note. Vermeer, moi je tombe en extase. J'aime particulièrement ce traitement du contraste du sombre et de la lumière. Et quelle perfection dans ses portraits.

Merci. Monique

Écrit par : monique | 10/12/2008

j'aime beaucoup Vermeer . "petit pan de mur jaune avec un auvent"... Delft et Proust je pense.... faudrait que je retrouve ....

voilà, retrouvé....

Proust et le "petit pan de mur jaune" de la Vue de Delft
Voir Vermeer et mourir. La formule est usée, mais l'idée reprend vie quand Marcel Proust la fait sienne dans À la recherche du temps perdu. On expose des toiles de Ver Meer à Paris, dont la Vue de Delft. Aux portes de la mort, l'écrivain Bergotte rassemble ses forces et se rend sur les lieux de l'exposition.

Enfin il fut devant le Ver Meer, qu'il se rappelait plus éclatant, plus différent de tout ce qu'il connaissait, mais où, grâce à l'article du critique, il remarqua pour la première fois des petits personnages en bleu, que le sable était rose, et enfin la précieuse matière du tout petit pan de mur jaune. Ses étourdissements augmentaient; il attachait son regard, comme un enfant à un papillon jaune qu'il veut saisir, au précieux petit pan de mur. "C'est ainsi que j'aurais dû écrire, disait-il. Mes derniers livres sont trop secs, il aurait fallu passer plusieurs couches de couleur, rendre ma phrase en elle-même précieuse, comme ce petit pan de mur jaune." Cependant la gravité de ses étourdissements ne lui échappait pas. Dans une céleste balance lui apparaissait, chargeant l'un des plateaux, sa propre vie, tandis que l'autre contenait le petit pan de mur si bien peint en jaune. Il sentait qu'il avait imprudemment donné la première pour le second. "Je ne voudrais pourtant pas, se dit-il, être pour les journaux du soir le fait divers de cette exposition".

Il se répétait: "Petit pan de mur jaune avec un auvent, petit pan de mur jaune." Cependant il s'abattit sur un canapé circulaire; aussi brusquement il cessa de penser que sa vie était en jeu et, revenant à l'optimisme, se dit: "C'est une simple indigestion que m'ont donnée ces pommes de terre pas assez cuites, ce n'est rien." Un nouveau coup l'abattit, il roula du canapé par terre, où accoururent tous les visiteurs et gardiens. Il était mort."

Écrit par : beatrice | 13/12/2008

Alors un excellent billet!
C'est la première fois que je viens sur ce petit blog : je suis d'ors et déjà une de tes lectrices .


En tout cas encore félicitations !

Écrit par : Cadeau personnalisé | 15/04/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique