logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/09/2008

La rentrée des classes.


podcast


medium_dogtags.jpg


BON COURAGE A TOUS...ELEVES ET ENSEIGNANTS...

medium_salle_classe.jpg

L'ECOLE

L’école était au bord du monde,
L’école était au bord du temps.
Au dedans, c’était plein de rondes ;
Au dehors, plein de pigeons blancs.

On y racontait des histoires
Si merveilleuses qu’aujourd’hui,
Dès que je commence à y croire,
Je ne sais plus bien où j’en suis.

Des fleurs y grimpaient aux fenêtres
Comme on n’en trouve nulle part,
Et, dans la cour gonflée de hêtres,
Il pleuvait de l’or en miroirs.

Sur les tableaux d’un noir profond,
Voguaient de grandes majuscules
Où, de l’aube au soir, nous glissions
Vers de nouvelles péninsules.

L’école était au bord du monde,
L’école était au bord du temps.
Ah ! que n’y suis-je encor dedans
Pour voir, au dehors, les colombes !


Maurice Carême
medium_contenu_cartable.jpg

LES ÉCOLIERS

Sur la route couleur de sable,
En capuchon noir et pointu,
Le 'moyen', le 'bon', le 'passable'
Vont à galoches que veux-tu
Vers leur école intarissable.

Ils ont dans leurs plumiers des gommes
Et des hannetons du matin,
Dans leurs poches du pain, des pommes,
Des billes, ô précieux butin
Gagné sur d'autres petits hommes.

Ils ont la ruse et la paresse
Mais l'innocence et la fraîcheur
Près d'eux les filles ont des tresses
Et des yeux bleus couleur de fleur,
Et des vraies fleurs pour leur maîtresse.

Puis les voilà tous à s'asseoir.
Dans l'école crépie de lune
On les enferme jusqu'au soir,
Jusqu'à ce qu'il leur pousse plume
Pour s'envoler. Après, bonsoir !

Maurice Fombeure

medium_bonnet_dane.jpg

LE CANCRE

Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ce qu'il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec des craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur

Jacques Prévert

medium_pot_de_fleurs_2.jpg

EN SORTANT DE L'ECOLE

En sortant de l'école
Nous avons rencontré
Un grand chemin de fer
Qui nous a emmenés
Tout autour de la terre
Dans un wagon doré
Tout autour de la terre
Nous avons rencontré
La mer qui se promenait
Avec tous ses coquillages
Ses îles parfumées
Et puis ses beaux naufrages
Et ses saumons fumés

Au-dessus de la mer
Nous avons rencontré
La lune et les étoiles
Sur un bateau à voiles
Partant pour le Japon
Et les trois mousquetaires des cinq doigts de la main
Tournant la manivelle d'un petit sous-marin
Plongeant au fond des mers
Pour chercher des oursins

Revenant sur la terre
Nous avons rencontré
Sur la voie de chemin de fer
Une maison qui fuyait
Fuyait tout autour de la terre
Fuyait tout autour de la mer
Fuyait devant l'hiver
Qui voulait l'attraper
Mais nous sur notre chemin de fer
On s'est mis à rouler
Rouler derrière l'hiver
Et on l'a écrasé

Et la maison s'est arrêtée
Et le printemps nous a salués
C'était lui le garde-barrière
Et il nous a bien remerciés
Et toutes les fleurs de toute la terre
Soudain se sont mises à pousser
Pousser à tort et à travers
Sur la voie du chemin de fer
Qui ne voulait plus avancer
De peur de les abîmer
Alors on est revenu à pied
A pied tout autour de la terre
A pied tout autour de la mer

Tout autour du soleil
De la lune et des étoiles
A pied à cheval en voiture et en bateau à voiles

Jacques Prévert

medium_craie00315os.jpg

Chanson: France Gall "Sacré Charlemagne" 1964

31/07/2008

Sur un banc du parc....


podcast


medium_Le_temps_036.jpg

Sur un banc du parc, tu m’as retrouvé
Compagne de mes jours, ennemie de mes nuits,
D’un côté tu me blesses, de l’autre tu me réjouis,
Tu m’apprivoises, tu m’envahis.
medium_Le_temps_069.jpg

Me rappelant sans cesse mes bonheurs partagés
Je te dompte, chaque seconde
Espérant patiemment retrouver, ces plaisirs envolés.
Je t’aime, je te hais.
medium_Le_temps_099.jpg

Tu me pèses, comme un fardeau bien trop lourd à porter.
Tu m’allèges telle une bonne amie
Contre vents et marées, orages et tumultes.
Je te quitte, je te cherche.
medium_Le_temps_078.jpg

Otes ce masque qui assombri ma vie,
Regarde-toi, tu pourrais être belle,
Si j’avais quelqu’un près de moi
Pour pouvoir le dire.
medium_main_dans_la_main.jpg



Urga .... le 27/07/2008 ... sur un banc du parc.


Photos prises au jardin public de Bordeaux.
Chanson:"Il n'aurait fallu" de Louis Capart.
(Album:Rives gauches de Bretagne et d'ailleurs)

22/07/2008

Hommage ...


podcast

medium_medium_a67e535d4e346f21ec31a5e2202316b7.3.jpg

Harold , résident du foyer Paul Reznik de Nouville à Nouméa,
nous a quitté en pleine jeunesse la semaine dernière .
il était le confident , l'ami de mon frère Michel .
Une chanson , une pensée ....pour lui rendre hommage .
medium_photos_Nouméa_294.jpg

Harold, le jour de son anniversaire au mois d'avril 2008


Le paradis blanc

Il y a tant de vagues et de fumée
Qu'on arrive plus à distinguer
Le blanc du noir
Et l'énergie du désespoir
Le téléphone pourra sonner
Il n'y aura plus d'abonné
Et plus d'idée
Que le silence pour respirer
Recommencer là où le monde a commencé

Je m'en irai dormir dans le paradis blanc
Où les nuits sont si longues qu'on en oublie le temps
Tout seul avec le vent
Comme dans mes rêves d'enfant
Je m'en irai courir dans le paradis blanc
Loin des regards de haine
Et des combats de sang
Retrouver les baleines
Parler aux poissons d'argent
Comme, comme, comme avant

Y a tant de vagues, et tant d'idées
Qu'on arrive plus à décider
Le faux du vrai
Et qui aimer ou condamner
Le jour où j'aurai tout donné
Que mes claviers seront usés
D'avoir osé
Toujours vouloir tout essayer
Et recommencer là où le monde a commencé

Je m'en irai dormir dans le paradis blanc
Où les manchots s'amusent dès le soleil levant
Et jouent en nous montrant
Ce que c'est d'être vivant
Je m'en irai dormir dans le paradis blanc
Où l'air reste si pur
Qu'on se baigne dedans
A jouer avec le vent
Comme dans mes rêves d'enfant
Comme, comme, comme avant
Parler aux poissons d'argent
Et jouer avec le vent
Comme dans mes rêves d'enfant
Comme avant....

Paroles et musique
France Gall et Michel berger

18/07/2008

Lever de soleil .....


podcast

Air De Jean sébastien Bach

Lever de soleil ..... de mon balcon

Un petit bonheur .....tout simple ......celui de profiter du moment présent .

medium_talence_014.7.jpg
medium_talence_009.2.jpg
medium_talence_008.jpg


Liberté


Prenez du soleil
Dans le creux des mains,
Un peu de soleil
Et partez au loin !

Partez dans le vent,
Suivez votre rêve;
Partez à l'instant,
la jeunesse est brève !

Il est des chemins
Inconnus des hommes,
Il est des chemins
Si aériens !

Ne regrettez pas
Ce que vous quittez.
Regardez, là-bas,
L'horizon briller.

Loin, toujours plus loin,
Partez en chantant !
Le monde appartient
A ceux qui n'ont rien.

Maurice Careme
(1899-1978)
medium_talence_007.jpg
medium_talence_010.jpg
medium_talence_005.jpg
medium_talence_016.jpg


Bon weekend à tous .....

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique